Language

Ettore Sottsass, bijoux architecturaux entre géométrie, graphisme et couleurs pop

Ettore Sottsass, bijoux architecturaux entre géométrie, graphisme et couleurs pop

1. Un designer touche à tout 

Ettore Sottsass grandit à Turin, en Italie. Enfant, il développe une vraie passion pour tout ce qui touche au design, à l'architecture d'intérieur et multiplie les compétences : peintre, céramiste, créateur de bijoux, écrivain et même photographe, on ne compte plus ses différentes casquettes créatives. 

Il débute sa vie professionnelle à New York où il découvre le Pop Art et le design industriel. Son travail est repéré par Poltronova, une entreprise de mobilier, qu’il rejoint en tant que directeur artistique. Il crée alors une série nommée Mobili Grigi connue pour ses couleurs monochromes et ses œuvres en plastique et fibre de verre. 

 

 

2. Le design, une façon de débattre de la vie

En 1980, il crée le groupe Memphis, un mouvement de design italien influent avec l’aide d'autres designers et architectes. Ils connaissent un franc succès au Salon du Meuble de Milan grâce à leurs couleurs vives, à leur architecture géométrique et au mélange des matériaux très novateurs et appréciés du public. 

Ettore utilise beaucoup de couleurs, signes pour lui "d'énergie vitale” et associe du bois plaqué au bronze ou encore à l'aluminium pour un résultat qu’il veut moderne, ultra pop et joyeux en réaction au design industriel. 

 

 


Bibliothèque Casablanca, meuble emblématique du groupe Memphis.

 

« Faire du design, ce n’est pas donner forme à un produit plus ou moins stupide pour une industrie plus ou moins luxueuse. Pour moi le design est une façon de débattre de la vie. »

 

3. Céramiques et bijoux 

Très marqué par une expérience de vie en Inde et fasciné par différents rituels observés là-bas, il commence à réaliser ses propres céramiques en 1956, notamment une série de totems. Ces totems lui inspireront ensuite une collection de bijoux aux dimensions architecturales. 

Il les appelle “ses architectures miniatures aux allures antiques, destinées à des reines et des vestales plus que pour des femmes de notre société”. Des bijoux à la fois contemporains et ancestraux qui resteront plutôt méconnus.


En voici quelques uns :



 

Ses créations sont toutes destinées à sa femme Nanda. Le designer s’inspire de parures antiques et de matières organiques comme l’ivoire, le corail, l’ébène ou les pierres semi-précieuses. Il joue avec les couleurs et les volumes pour un résultat ultra graphique et géométrique. 

 

 

« Je voudrais dessiner des bijoux en hommage à une femme intelligente, généreuse, elle-même une reine. »

 J’aime tout particulièrement l’audace de ce designer qui a su imposer son esprit à la fois revendicatif, moderne et joyeux. On connait tous sa bibliothèque Casablanca mais moins sa ligne de bijoux qui me rappelle certaines lignes du Bauhaus et m’interpelle tout particulièrement.

 
Et voici sa lampe Astéroïde qui me rappelle la forme en U du bracelet l’Origine. 

 

Previous post Next post

leave a comment

Please note that comments must be approved before they will be published.